Alifbata
Alifbata

press to zoom
Alifbata
Alifbata

press to zoom
Alifbata
Alifbata

press to zoom
Alifbata
Alifbata

press to zoom
Alifbata

Poèmes écrits par Géraldine Hérédia, Thomas Azuélos, Ramona Badescu, Rania Fathy, Richard Jacquemond, Raouf Karray, Salah Jahine, Raphaële Frier, Mathilde Chèvre, Mo Abbas, Nathalie Bontemps, Fatima Charafeddine, Mohamed Berrada, Martine Gillet, Catherine Estrade, Najat Azira, Lena Merhej, Sahar Mandour, Mariam Farah, Manuel Sartori, Fedaila Djarir 

 

Illustrations de Zeynep Perinçek
Traduction en arabe par Rania Fathy
Traduction en français par Mathilde Chèvre

Alifbata est un alphabet arabe poétique et subjectif. Chaque lettre arabe évoque un mot qui lui-même inspire un court texte narratif, réaliste ou surréaliste, ludique… Les auteurs (écrivains, auteurs jeunesse, arabisants, poètes) sont libres d’associer le poème de leur choix à leur lettre et à leur mot. Alifbata est un recueil bilingue français-arabe, illustré par des peintures épurées.

2011 Le port a jauni

Disponible

LA PRESSE EN PARLE...
Une promenade en bord de mer, une lettre d’amour, un chant de berger, les aventures d’une roue dans les rues du Caire, un nuancier subjectif poétique de couleurs, les déboires d’une sorcière et le bonheur d’un balayeur qui se transforme en conteur…
Le Port a jauni publie des albums jeunesse bilingues en français et en arabe, des poésies, des pièces de théâtre ou des contes illustrés pour les enfants, ainsi que la revue « Dans la rue j’ai vu… », issue d’ateliers de réalisation de livres avec des enfants autour de la Méditerranée, et deux livres de photographies, pour les plus grands.
Le Port a jauni a jeté l’ancre à Marseille en 2002 et navigue depuis, de ville en ville autour de la Méditerranée. Les livres bilingues sont imaginés et conçus pour jouer avec le double sens de lecture du français et de l’arabe. Parfois le livre tourne et retourne tel une roue (La roue de Tarek). Parfois il peut se lire de gauche à droite ou de droite à gauche selon le principe d’un "palindrome linguistique" (Le chant du berger, La lettre d’amour). D’autres fois encore, deux histoires bilingues inventées dans deux ports de Méditerranée selon des principes d’écriture communs, se retrouvent au centre de l’album (collection Promenade en bord de mer).
Africultures, Le site et la revue de référence des cultures africaines, 2011